RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un labo de la taille d'une carte de crédit pour détecter le cancer du sein

Des chercheurs canadiens ont créé un appareil de la taille d'une carte de crédit qui mesure les niveaux d'oestrogènes à partir d'un échantillon minuscule de sang ou de tissu humain. Cette nouvelle technologie pourrait éventuellement servir à mesurer les risques qu'ont les femmes à développer un cancer du sein.

Bien que l'outil ne soit qu'un prototype pour l'instant, les chercheurs de l'Université de Toronto croient que d'ici cinq ans, une version améliorée sera utilisée de façon régulière dans les cabinets de médecins. La puce peut analyser un échantillon de la taille d'une gouttelette de pluie par une manipulation électrique en surface du tissu humain qui fait ressortir l'hormone à mesurer.

Le "micro-laboratoire" permettra de mesurer les niveaux d'oestrogènes depuis une piqûre d'aiguille plutôt qu'à partir d'un test sanguin ou d'une biopsie. Ce n'est toutefois pas un outil de diagnostic du cancer du sein : il peut seulement déterminer, par des taux d'hormones trop élevés, si des femmes sont à risque. Le "micro-laboratoire" pourra être modifié afin de mesurer plusieurs hormones stéroïdiennes, telles que la testostérone chez l'homme afin d'évaluer les risques d'un cancer de la prostate.

Le coût du nouveau gadget médical pourrait être le plus gros défi à surmonter, selon les chercheurs. La complexité des matériaux utilisés peut faire grimper le prix si le volume fabriqué n'est pas suffisant. En contrepartie, le petit labo épargnera des procédures parfois pénibles, et réduira le nombre d'analyses en laboratoires qui peuvent être longues et coûteuses, selon Aaron Wheeler, professeur en génie biomédical.

Google

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top