RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'ozone pourrait nuire aux cultures mondiales

Selon une récente étude, la hausse du niveau d'ozone pourrait causer de graves dégâts à la végétation dans de nombreuses régions du monde et réduire la valeur des récoltes mondiales de 12 %. L'ozone, une forme particulière de l'oxygène, protège la Terre du rayonnement solaire lorsqu'il se trouve dans la haute atmosphère. En revanche, lorsqu'il se trouve à des altitudes moins élevées, il est considéré comme un polluant et contribue à l'augmentation de l'effet de serre. La quantité d'ozone augmente depuis le début de l'ère industrielle dans la basse atmosphère.

Si l'on ne réduit pas les émissions de gaz à effet de serre, les niveaux d'ozone pourraient augmenter de 50 % d'ici 2100, préviennent des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui publient leurs travaux dans le numéro de novembre de la revue Energy Policy. "Cette hausse aura un impact fort et disproportionné sur la végétation", écrivent-ils. En juillet, une étude britannique publiée par la revue Nature affirmait que l'ozone dans la troposphère - couche la plus basse de l'atmosphère, jusqu'à 20 km d'altitude - nuit aux plantes et affecte leur capacité à absorber le dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre. Les plantes cultivées, et donc fertilisées, sont plus vulnérables que les autres à l'ozone.

La photosynthèse permet aux plantes de produire de l'énergie en absorbant du dioxyde de carbone (CO2). Elles rejettent alors de l'oxygène. Le CO2 entre dans les plantes par de petits pores, les stomates. "Lorsque des cultures sont fertilisées, leurs stomates s'ouvrent davantage et elles aspirent plus d'air. Et plus elles aspirent de l'air, plus elles subissent de dégâts à cause de l'ozone", a expliqué John Reilly, directeur adjoint d'un programme de recherche du MIT sur les changements climatiques. "C'est un peu comme sortir faire de l'exercice très intense alors qu'il y a un pic d'ozone."

Les effets typiques de l'ozone sur les plantes sont un jaunissement des feuilles et des motifs tachetés. Contrairement au CO2, qui est directement produit par l'activité humaine, l'ozone est qualifié de polluant secondaire, puisqu'il est produit par des réactions chimiques d'autres substances, comme le protoxyde d'azote ou le monoxyde de carbone.

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top