RTFlash

Espace

De l'oxygène détectée dans une lune de Saturne

Comme toutes les découvertes liées à un élément propice au développement de la vie dans l'Univers, la nouvelle a fait sensation. En analysant les données recueillies par la sonde Cassini en avril 2010, lors d'un survol de l'un des 62 satellites de Saturne, des chercheurs américains du Los Alamos National Laboratory ont découvert des molécules d'oxygène dans l'exosphère (couche lointaine de l'atmosphère) de Dioné. Coïncidence : cette lune, criblée d'impacts et couverte de glace, avait été découverte par Giovanni Domenico Cassini lui-même en 1684.

La présence d'une fine atmosphère entourant Dioné confirme une hypothèse formulée après la découverte par le télescope spatial Hubble d'une couche d'ozone en périphérie de cette lune. Car des doutes subsistaient encore sur la capacité de celle-ci à retenir une atmosphère du fait de sa faible densité. Pour autant, cela ne signifie en aucun cas que l'air de Dioné soit respirable, loin de là. Selon les calculs de l'équipe de Robert Tokar et de Michelle Thomsen qui publie ses résultats dans la revue scientifique Geophysical Research Letters, sa concentration en oxygène n'excède pas un ion oxygène pour 11 centimètres cubes. Ce qui représente à peu près l'équivalent de ce que l'on trouve à 480 kilomètres de la surface de la Terre.

Quant aux molécules d'oxygène, sans lien avec la présence de vie organique, elles seraient le fruit du bombardement de la surface de Dioné par des ions produits par le champ magnétique de Saturne ou encore par des photons solaires. Les chercheurs pensent qu'en heurtant la glace qui recouvre le satellite ces particules libéreraient des ions oxygène. Pourquoi alors tant d'enthousiasme ? Parce que le même phénomène pourrait bien se produire sur d'autres lunes de Saturne, telle Encelade, sur laquelle les scientifiques espèrent trouver, sous une épaisse couche de glace, un océan où aurait pu se développer une forme de vie comparable à celle que l'on trouve dans l'Antarctique.

Le Point

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Vie et Cosmos : le lien se dévoile…

    Edito : Vie et Cosmos : le lien se dévoile…

    Je reviens cette semaine sur deux questions qui se rejoignent et que j’ai abordées régulièrement dans notre lettre, car elles sont à la fois essentielles et passionnantes : peut-il y avoir de la vie ...

  • La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    La matière noire va-t-elle enfin livrer ses secrets ?

    Si le Modèle standard de la physique est basé sur le postulat que la matière noire structure l’Univers, les scientifiques n’en ont jamais détecté la preuve formelle par l’observation. C’est à cette ...

  • Première détection d'oxygène moléculaire dans une autre galaxie

    Première détection d'oxygène moléculaire dans une autre galaxie

    Le dioxygène (ou O2) est une molécule-clé dans les processus biologique, car il permet la respiration cellulaire. Il est abondant sur notre planète mais dès qu'on s'en éloigne, il est très difficile ...

Recommander cet article :

back-to-top