RTFlash

Vivant

L'hydrogène sulfuré : une nouvelle arme contre le vieillissement

Selon une étude de l’Université de Chine du Sud dirigée par Zhi-Sheng Jiang, le sulfure d'hydrogène (H2S) pourrait permettre de lutter contre les effets du vieillissement.

Ces chercheurs de l’Institute of Cardiovascular Disease and Key Lab for Arteriosclerology of Hunan Province ont pu montrer que le sulfure d'hydrogène pouvait bloquer les réactions des radicaux libres, en activant SIRT1, un enzyme-clé qui est commandé par le gène Klotho, très impliqué dans le vieillissement cellulaire.

L’hydrogène sulfuré (H2S) entraîne de nombreux effets physiologiques importants. Il détend notamment la paroi interne des vaisseaux sanguins, ce qui prévient les accidents cardio-vasculaires. Il bloque également les processus inflammatoires liés au vieillissement.

Le gène, klotho, dont l’expression est favorisée par l'hydrogène sulfuré, pourrait prolonger la durée de vie en augmentant la production d’antioxydants et en bloquant l'enzyme de conversion de l'angiotensine, comme le font certains médicaments pris par les hypertendus et qui font baisser la pression artérielle.

Le problème est que la production de sulfure d'hydrogène diminue avec l'âge, ce qui augmente d'autant les risques de pathologies liées au vieillissement. En conclusion, l'étude souligne que "Les données disponibles à ce jour suggèrent fortement que H2S peut devenir le prochain agent majeur pour la prévention et l'amélioration des symptômes du vieillissement et des maladies liées à l'âge".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

ASM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • La voie des ions-bromure contre l’autisme

    La voie des ions-bromure contre l’autisme

    Une nouvelle étude, menée par des chercheurs et chercheuses de l’Inserm, du CNRS, de Inrae et de l’Université de Tours, apporte des résultats prometteurs sur un médicament qui a beaucoup été utilisé ...

  • Du faux sang pour mieux combattre le paludisme

    Du faux sang pour mieux combattre le paludisme

    Des chercheurs de l’Université de Stockholm ont mis au point un "faux sang", à base de jus de betterave, qui attire les moustiques et les tuent, grâce à la toxine spécifique qu'il contient. La ...

  • Transfert de nombreux gènes de plantes vers un insecte ravageur

    Transfert de nombreux gènes de plantes vers un insecte ravageur

    La guerre entre les plantes et les insectes herbivores date de centaines de millions d’années et a conduit les deux protagonistes à une course à l’armement se traduisant par la mise en place de ...

Recommander cet article :

back-to-top