RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'électricité américaine très émettrice en CO2

Le secteur électrique américain émet presque trois fois plus de CO2, le principal gaz à l'origine du réchauffement climatique, que le secteur électrique européen avec une production d'électricité moitié supérieure, indique une étude du consultant international PricewaterhouseCoopers (PWC) pour le bulletin énergétique Enerpresse.Il rejette en moyenne 720 kg de CO2 (gaz carbonique) par megawatt/heure d'électricité produite contre 353 kg CO2/MWh pour les compagnies européennes. Si l'on exclut EDF, dont la production est très largement d'origine nucléaire et hydraulique, deux sources d'énergie très peu émettrices de gaz à effet de serre, la moyenne européenne ressort à 450 kg CO2/MWh. L'étude compare les 25 premières compagnies du vieux continent, situées dans l'UE à l'exception des compagnies slovènes Slovenske Elektrarne et norvégienne Statkraft et qui représentent les trois quarts de la production européenne avec les 100 premiers électriciens américains. La production électrique américaine est beaucoup moins concentrée. L'étude compare aussi les dix plus grosses sociétés de chaque côté de l'Atlantique qui ont eu individuellement une production équivalente (100 à 200 térawatts/heure, sauf EDF qui produit plus de 500 TWh). Sur cette dernière base, les dix premiers électriciens européens émettent globalement 35% de CO2 en moins et produisent 35% d'électricité en plus que les dix premiers américains. Ils recourent en effet davantage au nucléaire (33% de la production contre 20% aux Etats-Unis) et leurs centrales thermiques ont, à combustible fossile identique, un rendement moyen dépassant de 10 à 25% celui des installations américaines. L'étude a été publiée à la veille d'une nouvelle conférence de l'ONU sur le réchauffement climatique et la mise en oeuvre du protocole de Kyoto qui impose des réductions de gaz à effet de serre aux pays industriels. Basée sur les données de 2001, elle ne prend en compte que le CO2, le secteur électrique émettant très peu des autres gaz pris en compte par Kyoto. Les Etats-Unis ont rejeté le protocole qu'ils jugent trop difficile à respecter.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/021020/202/2svb2.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top