RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

L'ADN -poubelle- jouerait un rôle-clé dans l'apparition du cancer

Des scientifiques de l'Université de Nottingham ont découvert que certaines séquences d'ADN non codant, encore appelé "ADN poubelle", parce qu'elle ne se traduit pas en protéines, semblent jouer un rôle important dans l'apparition de certains cancers.

Les chercheurs, dirigés par Cristina Tufarelli, ont notamment découvert qu'un élément génétique défectueux - la transcription chimérique LCT13 - est associé à l'inhibition d'un gène suppresseur de tumeur, le TFPI-2, dont l'expression est nécessaire pour empêcher l'apparition de certains cancers et le développement des métastases.

Commentant cette découverte, le docteur Tufarelli précise que "nous avons identifié une nouvelle voie par laquelle l'ADN non codant peut venir perturber le fonctionnement cellulaire normal, jusqu'à provoquer l'apparition d'un cancer. Nous allons à présent à présent essayer de comprendre le détail de ce mécanisme, ce qui devrait nous permettre de concevoir des traitements bloquant ce processus génétique propice aux cancers".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

University of Nottingham

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top