RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'ADN, ordinateur chimique

Des chercheurs américains ont utilisé l'ADN pour résoudre des problèmes de calcul trop complexes pour être résolus par nos ordinateurs actuels. Les brins d'ADN contiennent des informations mais peuvent aussi les traiter: des chercheurs américains s'en sont servi comme d'un ordinateur chimique et lis ont ainsi pu démontré qu'il possible de résoudre des problèmes de calculs trop complexes pour des ordinateurs classiques. Parmi ces problèmes insolubles figurent ceux où le nombre de réponses possibles augmente avec le nombre de variables. L'équipe dirigée par Lloyd Smith, de l'Université du Wisconsin, a transposé les données du problème sous forme de séquences génétiques et utilisé les caractéristiques chimiques des brins d'ADN pour éliminer rapidement les mauvaises solutions. Les chercheurs ont encodé sur des brins d'ADN toutes les solutions possibles en les transposant sous forme de séquences génétiques. Ces brins ont été fixés à une surface en or, puis exposés à des brins d'ADN comportant chacun des séquences génétiques complémentaires. Les brins survivants étaient ceux qui remplissaient tous les critères demandés. Ils ont donc pu être décodés pour résoudre les problèmes.

Brève rédigée par @RTFlash

Nature 403, 175 - 179 (2000) :

_ http://www.nature.com/server-java/Propub/nature/403175A0.abs_frameset

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top