RTFlash

Les jeux vidéo se branchent sur le cerveau !

Il y a 15 ans, le réalisateur David Cronenberg imaginait, dans son film eXistenZ, un avenir proche, des jeux vidéo révolutionnaires dans lesquels les joueurs se branchaient directement sur des mondes virtuels.

Aujourd'hui, la réalité semble rattraper la fiction et le projet OpenVibe2 vise à utiliser des interfaces cerveau-ordinateur (ICO) dans le domaine des jeux vidéo.

Trois prototypes de jeu ont été réalisés par les industriels du projet. Dans Cocoto Brain, la cible qui focalise le regard du joueur est identifiée par le cerveau de ce dernier grâce à la fréquence du flash qu’elle émet.  BCI Training Center est un jeu d’entraînement cérébral qui adapte son niveau au degré de concentration du joueur.

Enfin, le troisième jeu est axé sur la rééducation mentale et peut être utilisé pour le traitement des enfants atteints de difficultés de concentration. Ceux-ci sont en effet plongés dans une salle de classe virtuelle et leur environnement évolue en fonction de leur niveau d’attention. Il faut souligner que des chercheurs de l’Inserm ont défini une grille de mesure en temps réel du degré d’attention d’un patient.

Comme le souligne Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherche à l’Inserm, "Les jeux vidéo ont parfois mauvaise réputation et il est vrai qu'ils ne sont pas toujours conçus à des fins pédagogiques ou cognitives mais ils peuvent également être utilisés à des fins thérapeutiques, pour améliorer l’attention ou diminuer une phobie".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

L'Usine Nouvelle

Inserm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une IA prévoit le succès d'une molécule en cancérologie

    Une IA prévoit le succès d'une molécule en cancérologie

    En cancérologie, seulement 5 % des nouvelles molécules en essai clinique de phase I (première étape d’évaluation d’un médicament chez l’homme) deviendront des médicaments approuvés. Une équipe de ...

  • Est-ce la fin de la loi de Moore ?

    Edito : Est-ce la fin de la loi de Moore ?

    La fameuse loi de Moore, qui repose sur des observations concrètes, a été édictée en 1965 par Gordon E. Moore, l'un des cofondateurs de la société Intel. Cette loi trace une courbe d'évolution de la ...

  • Une intelligence artificielle qui détecte le diabète de type 1

    Une intelligence artificielle qui détecte le diabète de type 1

    Le diabète de type 1 est une maladie contraignante, qui impose des injections quotidiennes d’insuline ou des régimes alimentaires stricts à vie. Dans le but d'alléger les traitements, entre autres, ...

Recommander cet article :

back-to-top