RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Une jeune chercheuse de 18 ans présente un concept de batterie révolutionnaire !

C'est bien connu, "Aux âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années". Il y a quelques mois, un jeune Américain de seulement 15 ans, Jack Andraka, mettait au point un nouveau test de détection précoce du cancer du pancréas.

Cette fois, c'est une jeune Californienne d'à peine 18 ans, Eesha Khare, d'être sous les feux de la rampe. Elle vient de remporter le concours international des sciences d'innovation, sponsorisé par Intel, en présentant au jury son projet de supercondensateur, un système qui pourrait à terme permettre de recharger son mobile en moins de 30 secondes.

Actuellement, les batteries sur le marché offrent une densité énergétique maximale de 5 Wh par Kg, contre 20 Wh par Kg pour le système présenté par Eesha Khare. Le supercondensateur sur lequel travaille cette chercheuse en herbe permettrait en outre 10 000 cycles de charge, au lieu de 1 000 cycles pour les batteries actuelles. Cerise sur le gâteau, ce système serait adaptable aux batteries des véhicules électriques.

Pour améliorer la densité d'énergie de ce supercondensateur, la jeune chercheuse a conçu un nouveau type d'électrode dont la nanostructure composite est faite de cristaux de dioxyde de titane et d'une enveloppe en polyaniline. Cette structure particulière permet de combiner une excellente conductivité et une grande densité d'énergie (Voir descriptif complet).

Gageons que le prix de 50 000 $ qu'elle vient de recevoir l'encouragera à poursuivre ses recherches !

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Business Insider

The Huffington Post

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top