RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Infecter les moustiques pour bloquer le paludisme

Des chercheurs américains de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) ont réussi à immuniser de façon héréditaire des moustiques anophèles contre le parasite responsable du paludisme qui est transmis à l'homme par les femelles de ces insectes.

Déjà employée avec succès pour lutter contre la dengue, cette nouvelle voie thérapeutique pourrait permettre de combattre plus efficacement le paludisme qui tue environ 700 000 personnes par an dans le monde, dont 80 % d'enfants de moins de cinq ans.

Pour immuniser ces moustiques, ces scientifiques les ont infectés avec une bactérie, la Wolbachia, fréquente chez les insectes, et qui bloque le développement du parasite du paludisme chez les moustiques anophèles. Pour la première fois, les chercheurs sont parvenus à infecter de manière héréditaire ces moustiques avec cette bactérie.

La bactérie Wolbachia peut non seulement bloquer le développement du parasite Plasmodium, responsable du paludisme mais permet également de le détruire dans les glandes salivaires des moustiques à partir desquelles il est transmis à l'homme, après une piqûre de l'insecte.

Reste cependant à voir si ce parasite très complexe pourra développer une résistance à cette bactérie avant de mettre en œuvre à grande échelle cette nouvelle arme contre le paludisme.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top