RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un hydrogel pour réparer le cœur après un infarctus

Des chercheurs de l’Université de Californie ont mis au point un hydrogel capable de réparer le tissu cardiaque après un infarctus.

Leur produit est développé à partir de tissu cardiaque porcin dépourvu de cellules, purifié, lyophilisé et broyé jusqu’à l’obtention d’une poudre, avant d’être mélangé à un fluide compatible avec l’injection. Ce gel liquide peut donc être facilement administré par voie trans-endocardiaque à proximité de la lésion. L’introduction sur plusieurs sites génère une matrice de gel qui, à température corporelle, devient semi-solide et supporte la construction cellulaire.

Testé chez le rat et le cochon pendant trois mois, l’hydrogel améliore le recouvrement de la fonction cardiaque et réduit la formation de tissu cicatriciel, principal responsable du développement d’une insuffisance cardiaque secondaire à l’infarctus.

Le protocole prévoit d’administrer le traitement deux semaines après l’accident cardiaque et semble compatible avec la pratique clinique. Les tests sur des animaux et sur des échantillons de tissus humains semblent conforter la biocompatibilité du matériau. L'échocardiographie indique notamment une amélioration de la fonction cardiaque et des volumes ventriculaires. L'étude d'hémocompatibilité avec le sang humain indique que l'emploi de ce gel n'affecte pas le temps de coagulation ou d'activation plaquettaire.

Prochaine étape : des essais cliniques chez l'homme qui vont commencer cettte année chez des patients souffrant d’un infarctus récent.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

STM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top