RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La Grande Bretagne se prépare au "deep impact"

Le ministre britannique des Sciences, Lord Sainsbury vient de créer un groupe de travail qui va étudier les risques de destruction de la terre par un astéroïde géant. L'équipe, constituée de trois spécialistes, devra faire des propositions au Centre National Spatial Britannique sur la meilleure façon dont la Grande-Bretagne peut contribuer aux efforts internationaux de protéger la planète contre une frappe venue de l'espace. Ce comité spécial, qui sera présidé par Harry Atkinson, 70 ans, un ancien président du Conseil de l'Agence Spatiale européenne, doit remettre un rapport au milieu de l'année 2000. Les deux autres membres sont Crispin Tickell, 69 ans, un expert en environnement et David Williams, 62 ans, un professeur d'astronomie à l'université de Londres qui a travaillé pour la NASA. Lord Sainsbury a indiqué que "le risque qu'un astéroïde ou qu'une comète cause d'importants dégâts demeure très éloigné". "Cela ne doit pas empêcher les gens de dormir mais nous ne pouvons cependant écarter ce risque qui, bien qu'éloigné, demeure et doit être étudié au plan international", a-t-il estimé. Aucun des astéroïdes ou comètes connus, circulant dans les parages de la terre, est censé présenter un quelconque danger dans une avenir proche, selon les données scientifiques gouvernementales. Au cours de ces derniers millions d'années, la Terre a bien été frappée par des bolides d'une taille suffisante pour provoquer d'importantes destructions, dont l'impact d'un objet, il y a 65 millions. Selon des scientifiques, il a rayé les dinosaures de la surface de la Terre.

Brève rédigée par @RTFlash

BBC News : http://news.bbc.co.uk/hi/english/uk_politics/newsid_589000/589566.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top