RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Graisses d’origine animale ou oméga-6 : un choix pas si simple !

Une étude internationale s'est intéressée à la question de l'évaluation des effets pour la santé, à consommation constante d'omega-3, du remplacement des acides gras saturés par des oméga-6, sur la mortalité cardiovasculaire.

La recommandation de substituer les graisses d’origine animale riches en acides gras saturés par des huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés a pour objectif de diminuer le risque de maladie cardiovasculaire. Cependant, dans la catégorie des AGPI, oméga-3 et oméga-6 semblent avoir des effets divergents.

L'étude a concerné 458 hommes, âgés de 30 à 59 ans et victimes d’un accident cardio-vasculaire récent. La moitié de ce groupe a conservé ses habitudes alimentaires et l'autre moitié a augmenté ses apports en oméga-6 tout en diminuant ceux en acides gras saturés.

Résultat : le remplacement des acides gras saturés par des oméga-6 n'entraîne pas de diminution significative du risque de mortalité cardiovasculaire. Reste à comprendre pourquoi les oméga-6 ne sont plus protecteurs.

Il semble donc que remplacer la viande ou la charcuterie par du poisson gras au moins deux fois par semaine reste le moyen le plus simple pour atteindre un bon équilibre en acides gras.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

BMJ

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top