RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des globules rouges à foison

Une seule souche hématopoïétique provenant d'un cordon ombilical a permis à une équipe de chercheurs français de l'INSERM de produire plus de 200.000 globules rouges immatures. Ces cellules souches, à l'origine de toutes celles du système sanguin, ne se trouvent que dans la moelle épinière ou dans le cordon ombilical et sont reconnaissables grâce à un marqueur moléculaire appelé CD34.La technique, utilisée par le professeur Luc Douay de l'Hôpital Armand Trousseau, a pour but d'épuiser au maximum la cellule souche hématopoïétique pour la contraindre à produire le plus de précurseurs de globules rouges possibles. Les cellules passent par trois phases de culture qui permettent d'un part d'accroître leur nombre et d'autre part de les différencier en hématies immatures. Le gros avantage de ce procédé est d'obtenir des précurseurs qui se conservent et se congèlent sans aucun problème. Ce qui n'est malheureusement pas le cas des hématies matures (cellule sans noyau). Les tests effectués sur des souris génétiquement modifiées ont permis aux scientifiques d'observer le bon déroulement de la maturation de ces globules rouges une fois dans l'organisme. Les essais cliniques sur l'homme ne devraient pas voir le jour avant 2 ans. Les chercheurs tiennent à souligner que les hématies ainsi obtenues ne pourront pas être utilisées lors de fortes hémorragies, car une fois injectées il leur faut au moins deux jours pour être totalement opérationnelles. « Il ne nous reste plus aux scientifiques qu'à produire des globules rouges universels, ce qui sera peut-être possible dans quelques années », conclut le Pr Luc Douay.

Sciences&Avenir :

http://quotidien.sciencesetavenir.com/sci_20010917.OBS6540.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top