RTFlash

Vivant

Un essai encourageant de thérapie cellulaire contre une forme de myélome

Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) font l'objet d'intenses recherches dans le monde car leurs propriétés remarquables, et notamment leur grande plasticité, qui leur permettent de se différencier en différents types de cellules, en font des outils thérapeutiques très prometteurs pour traiter les cancers. 

Le myélome multiple (MM), encore appelé maladie de Kahler est un cancer du sang qui touche certains globules blancs, les lymphocytes b qui se mettent à fabriquer des celulles anormales en grande quantité (jusqu'à 30 % des cellules dans la moelle osseuse). Cette maladie grave provoque des lésions osseuses irréversibles, même en cas de rémission.

Des recherches menées sur des souris par l'Institut de recherche sur le myélome de l'Université d'Arkansas ont permis de mieux évaluer l'intérêt d’injections de cellules souches mésenchymateuses sur ces lésions osseuses ainsi que sur la progression de la maladie.

Les résultats sont très encourageants : les chercheurs ont en effet observé que ces injections de cellules souches mésenchymateuses dans les os atteints par un myélome, après un traitement à base de melphalan, empêchaient la progression des lésions osseuses, accéléraient la formation d'os et ralentissaient la progression du myélome.

Cette étude montre que les cellules souches mésenchymateuses injectées se comportent comme les cellules-cibles pour bloquer la maladie osseuse provoquée par le myélome ainsi que la croissance tumorale.

Article rédigé par Mark FURNESS pour RTFlash

JBMR

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Comment la vie est arrivée sur Terre

    Comment la vie est arrivée sur Terre

    Des chercheurs allemands de l'Institut Max Planck (Iéna) ont découvert un nouvel indice dans la recherche de l’origine de la vie en montrant que des peptides peuvent se former sur la poussière dans ...

  • Diagnostiquer la maladie d’Alzheimer avec une seule IRM…

    Diagnostiquer la maladie d’Alzheimer avec une seule IRM…

    Des chercheurs du Collège Impérial de Londres ont montré qu’un algorithme d’apprentissage automatique machine learning permet de déterminer si une personne est atteinte de la maladie d’Alzheimer ...

  • Vers un nouveau médicament contre l’apnée du sommeil

    Vers un nouveau médicament contre l’apnée du sommeil

    Selon l’OMS, un tiers des adultes âgés de 65 ans et plus souffrent d'apnée du sommeil. En langage médical, on parle plutôt de "syndrome d'apnées du sommeil" ou de "syndrome d'apnées-hypopnées ...

Recommander cet article :

back-to-top