RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

En 2010, 10 % de l'électricité européenne sera éolienne !

Les politiciens et représentants clés du secteur de l'énergie participant à la conférence européenne sur l'énergie éolienne 2006 qui se tient à Athènes (EWEC 2006) ont bien accueilli la déclaration de principes du secteur de l'énergie éolienne intitulée " Solution sans combustible", qui résume la manière dont l'énergie éolienne élimine les conséquences et risques économiques liés aux prix instables et incertains du combustible, procurant ainsi une solution indigène et réaliste à l'actuelle crise énergétique européenne. " L'énergie éolienne est unique dans le sens où elle ne nécessite aucun combustible. Par conséquent, elle ne comporte aucun risque lié à la hausse du combustible, aucun frais de combustible, aucune dépendance énergétique externe et des coûts d'entretien et de fonctionnement extrêmement bas. Le vent est puissant sans combustible. Qui peut lui dire non ? ", interroge Ian Mays, président/directeur général de la conférence, RES, RU, lors de l'ouverture de la conférence EWEC 2006.

L'ère de l'énergie traditionnelle bon marché et abondante est terminée. Alors que nous assistons actuellement à la hausse des prix de l'énergie et de la demande et que nous nous trouvons confrontés à une insécurité de l'approvisionnement énergétique ainsi qu'à un changement climatique, nous oublions souvent que l'Europe est chef de file mondial dans le domaine des technologies énergétiques renouvelables, la plus prometteuse et mature étant l'énergie éolienne. L'Europe, qui est riche en ressources énergétiques éoliennes, dispose de suffisamment d'énergie éolienne pour alimenter l'ensemble du continent.

Stavros Dimas, Commissaire européen pour l'environnement, a déclaré : " Le vent est l'une des technologies européennes dont la croissance est la plus rapide et à ce jour elle a déjà permis de créer 200 000 emplois. Il est essentiel d'encourager les énergies renouvelables pour notre avenir, afin de préserver les ressources terrestres non renouvelables pour les générations à venir, pour augmenter la sécurité de nos approvisionnements énergétiques et pour lutter activement contre les changements climatiques. L'énergie éolienne peut contribuer positivement à atteindre ces objectifs. "

" Nous nous trouvons à un moment crucial dans l'histoire de l'approvisionnement énergétique et l'énergie devient la première préoccupation des politiques, " affirme Britta Thomsen, MEP, vice-présidente de l'ITRE Committee au Parlement européen. " Aujourd'hui, 50 % des besoins énergétiques européens sont couverts par les importations et cette proportion est susceptible d'augmenter pour atteindre plus de 70 % dans les vingt prochaines années. D'ici 2030, les importations pétrolières devraient passer de 76 à 88 % et les importations de gaz de 50 à 81 % par rapport à 2000. L'énergie éolienne, ainsi que d'autres technologies renouvelables, peuvent constituer une solution d'approvisionnement importante et sûre. "

Avec l'installation record de 6 183 MW en Europe en 2005, l'énergie éolienne a atteint l'objectif de 40 000 MW fixé par la Commission européenne pour 2010, soit cinq ans avant la date prévue, " indique le Professeur Arthouros Zervos, Président de l'EWEA. " L'énergie éolienne est en passe de représenter une proportion de plus en plus importante de l'éventail énergétique européen. D'ici 2010, le marché mondial de l'énergie éolienne devrait doubler pour atteindre 16 milliards d'euros par an. Selon les prévisions commerciales de l'EWEA, 180 GW de vent génèreront 12 % de l'ensemble des besoins TWh pour l'Europe en 2020 et fourniront 37 % de l'ensemble de la nouvelle capacité générée au niveau européen.

Cyperus

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top