RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les émissions mondiales de CO2 atteignent des sommets !

La légère amélioration enregistrée en 2009 (- 1,3 % d'émissions de CO2 dans le monde) n'était qu'illusoire et les experts du GCP expliquent qu'elle était liée aux conséquences de la crise financière globale. Cynisme quand tu nous tiens... En effet, les émissions de CO2 sont reparties à la hausse en 2010, une hausse de surcroît très significative de 5,9 %. 36 milliards de tonnes de CO2 (soit prés de 10 gigatonnes de carbonne) ont ainsi été libérées dans l'atmosphère en 2010, valeur intégrant l'effet des déforestations. C'est tout simplement le niveau le plus élevé de l'histoire de l'humanité et cela représente une hausse vertigineuse de près de 40 % par rapport à 1990. Vive Kyoto...

Notons encore que le GCP avance cette valeur : la concentration globale en CO2 de l'atmosphère s'établit à 390 ppm (parties par million). Le charbon demeure la bête noire environnementale, puisqu'il représente 41 % des émissions liées aux combustibles fossiles.

Au niveau des pays, le niveau d'émissions progresse sans surprise dans les pays émergents (+ 7,6 % au global contre 3,4 % pour les pays développés). Les plus fortes progressions ont été identifiées en Chine (+ 10,4 %) et en Inde (+ 9,4 %). Une donnée que les experts du GCP relativisent toutefois en soulignant que les pays développés "externalisent" une grande partie de leurs émissions via leurs implantations industrielles dans les pays émergents. En outre, sur l'autel de la rentabilité, ces sites pourtant récents ne suivent pas toujours des normes environnementales aussi strictes que dans les marchés traditionnels.

En valeur absolue, les pays qui émettent le plus de CO2 sont la Chine, les Etats-Unis, l'Inde, la Russie et le Japon. Mais attention, per capita, la Chine et l'Inde apparaissent encore éloignées des Etats-Unis, de la Russie et du Japon. Dans la zone Europe, l'Allemagne a le rôle du mauvais élève en 2010, tandis que la France figure dans la même tranche que le Royaume-Uni et l'Italie. Toujours dans cette zone, les pays les plus vertueux en 2010 ont été l'Espagne, la Suisse et plusieurs pays de l'Est.

Enfin, les experts du GCP mettent en exergue un autre indicateur négatif : le niveau des émissions progresse dorénavant plus vite que la croissance économique mondiale, ce qui traduit une perte d'importance des enjeux environnementaux et climatiques...

Journal Auto

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top