RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Dopez votre micro-ordinateur !

La barre du 1 GHz vient d'être franchie. Les deux principaux fabricants du marché, AMD et Intel, ont tous les deux annoncé, début mars, le lancement de microprocesseurs à 1 GHz, soit 1 000 MHz ! L'Athlon 1000 d'AMD à lui seul vaut 1 300 dollars, le Pentium III 1000 d'Intel pas moins de 1 000 dollars. A quoi sert une telle puissance ? " Au traitement des applications multimédias, en particulier les jeux ", répondent en choeur les fabricants de PC. Une machine haut de gamme achetée l'année dernière est aujourd'hui dépassée, en termes de performances. Tout le monde n'a pas les moyens de changer son équipement tous les ans. Pour rester dans la course, il existe une méthode simple, à moindre coût : l'" overclocking ". Les " hardcore gamers ", ces joueurs passionnés qui bricolent en permanence leur micro-ordinateur pour en améliorer les performances, pratiquent l'overclocking, en forçant leur microprocesseur à fonctionner à une vitesse plus élevée que celle pour laquelle il était prévu. Par exemple, en dopant la fréquence de bus (ensemble de conducteurs électriques montés en parallèle, permettant la transmission d'informations) d'un Pentium III 600, on obtient les performances d'un Pentium III 800. Selon les statistiques des résultats obtenus que publient des sites Web consacrés au matériel informatique et à l'overclocking, certains microprocesseurs sont plus prédestinés à être dopés. Ainsi, la grande majorité des Celeron 300 A fonctionneraient à 450 MHz, des Pentium III 450 à 558 ou 600 MHz, et des Pentium III 600 E à 800 MHz. Les microprocesseurs Pentium III, par exemple, sont fabriqués à partir de la même plaque de silicium, et c'est seulement à la fin de la chaîne de fabrication qu'Intel les teste un par un. Les plus stables sont commercialisés à une fréquence de 800 MHz, les moins stables à 600 MHz. Mais un microprocesseur qui s'est montré instable à 800 MHz lors des tests extrêmes dans les laboratoires du fondeur peut très bien tenir à cette fréquence lors d'une utilisation normale. L'overclocking dépend aussi de la qualité des autres composants. Par exemple, pour que le bus système fonctionne bien à 133 MHz, il vous faut de la mémoire vive fonctionnant à 133 Mhz. Vous aurez aussi besoin d'une carte mère qui augmente le voltage du microprocesseur afin de le stabiliser à une fréquence élevée. L'overclocking ne présente aucun risque pour votre PC si vous restez raisonnable et, donc, n'essayez pas de doubler la fréquence de fonctionnement du processeur. En cas d'échec, votre PC démarre mais se bloque au lancement d'un jeu et, au pire, il refuse de démarrer, affichant un écran noir.

Le Monde : http://www.lemonde.fr/article/0,2320,seq-2059-48253-MIA,00.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top