RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Découverte d'un mécanisme génétique de prédisposition à l'alcoolisme

L’alcoolisme est une forme d'addiction grave qui entraîne des ravages en matière de santé publique et a un coût économique et social considérable. Mais en dépit de nombreuses recherches, les mécanismes qui mènent de la consommation d'alcool à la dépendance restent mal connus.

Des chercheurs de l'Université de Newcastle, dirigés par le professeur Anstee ont fabriqué des souris porteuses de mutations génétiques perturbant les récepteurs GABA, des canaux ioniques localisés dans les membranes des neurones.

Chez les mammifères, ces canaux ioniques sont actionnés par l’acide gamma-aminobutyrique (GABA) et plusieurs études ont déjà montré que les récepteurs GABA étaient impliqués dans le contrôle de la consommation d’alcool.

Les chercheurs ont pu observer que leurs souris génétiquement modifiées, contrairement à leurs congénères normales, choisissaient systématiquement de consommer de l'alcool jusqu'à être complètement ivres, lorsqu'elles avaient le choix entre boire de l'eau et consommer une boisson alcoolisée.

Ces travaux ont pu montrer qu'une seule mutation génétique affectant le gène Gabrb1 agit de manière puissante sur le noyau accubens, une région du cerveau qui contrôle le plaisir. C'est pour cette raison que ces souris consomment de manière irrépressible de l'alcool lorsqu'elles en ont la possibilité.

Les chercheurs vont à présent étudier le rôle du gène Gabrb1 chez l’Homme et essayer de montrer si la même mutation sur ce gène provoque une dépendance accrue du sujet à l'alcool. Si tel était le cas, il serait alors envisageable de mettre au point un test permettant de détecter le risque de dépendance à l'alcool chez un individu et de mettre en place précocement une prise en charge médicale personnalisée.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Université de Newcastle

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top