RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Découverte d'un marqueur spécifique des cellules-souches cancéreuses dans les polypes intestinaux

Une équipe japonaise de recherche dirigée le professeur Chiba, de l'Université de Kyoto, a découvert la présence de biomarqueurs spécifiques des cellules-souches cancéreuses de l'intestin.

Ces cellules-souches cancéreuses constituent une catégorie particulière de cellules malignes découverte il y a quelques années dans certains types de cancers et notamment celui de l'intestin. Ces cellules-souches cancéreuses semblent jouer un rôle clé dans le niveau d'agressivité du cancer et dans la formation de métastases.

Le problème est que ces cellules-souches cancéreuses restent difficiles à identifier car plusieurs de leur marqueurs moléculaires sont identiques à ceux des cellules souches saines.

En étudiant les principaux gènes impliqués dans le développement du cancer colorectal, les chercheurs japonais ont repéré un gène, baptisé Dclk1 (Double cortin-like kinase 1), particulièrement intéressant, qui commande la production d'une protéine qui est est un marqueur des cellules-souches saines de l'épithélium gastrique.

Les chercheurs ont ensuite constaté qu'il existait dans les polypes quelques cellules exprimant la protéine Dclk1 et produisant de façon anarchique des cellules filles. En détruisant de manière ciblée ces cellules-souches tumorales, les chercheurs ont constaté, au bout d'une semaine, une diminution de 75 % de la taille des polypes, ce qui conforte l'hypothèse du rôle central que jouent ces cellules-souches cancéreuses dans le déclenchement et la dissémination du cancer du colon.

Article rédigé par Mark FURNESS pour RTFlash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top