RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Convertir le CO2 en méthanol !

Des chercheurs de l’Université québécoise Laval, dirigés par le professeur Frédéric Georges Fontaine, ont mis au point une nouvelle méthode de conversion du CO2 en méthanol, un combustible pouvant être utilisé comme carburant automobile.

Partout dans le monde, de nombreux laboratoires cherchent à produire du méthanol à partir de dioxyde de carbone. La combustion du méthanol en présence d'oxygène produit du CO2 et de l'eau. Les scientifiques tentent donc de découvrir des catalyseurs qui produiraient la réaction inverse. "L'idée est de réduire nos émissions de CO2 liées au transport tout en obtenant un carburant qui puisse se substituer aux hydrocarbures d'origine fossile", précise le professeur Fontaine.

Le catalyseur expérimenté par ces chercheurs est composé de deux groupements. D'une part, le borane, un composé de bore, de carbone et d'hydrogène et, d'autre part, la phosphine, composée de phosphore, de carbone et d'hydrogène.

Contrairement aux catalyseurs existants utilisés pour transformer le CO2 en méthanol, ce catalyseur ne contient pas de métal, ce qui en réduit sensiblement les coûts de production.

En ayant recours à l'hydroborane (BH3), les chercheurs québécois ont pu provoquer une réaction chimique deux fois plus efficace qu'avec le meilleur catalyseur connu. Cerise sur le gâteau, cette réaction produit des déchets qui ne dégradent pas le catalyseur, qui peut donc être réutilisé.

Il reste cependant un obstacle de taille : la synthèse d'hydroborane consomme beaucoup d'énergie, ce qui en réduit sa rentabilité. Mais ces chercheurs pensent qu'il est possible de résoudre ce problème en optimisant la réaction et en faisant appel à d'autres sources d'hydrogène.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JACS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top