RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Continuer à conduire : bon pour le moral et la santé des seniors

Une équipe de chercheurs de la Mailman School of Public Health (rattachée à l’Université Columbia de New York) a examiné 16 études précédentes s’étant penchées sur la santé de conducteurs des deux sexes âgés de 55 ans et plus, puis a comparé ces résultats avec des données provenant de conducteurs actuels. Conclusion : après l’arrêt de la conduite, les seniors voient leur risque de développer des symptômes dépressifs quasiment doubler. La probabilité d’être admis dans une maison de retraite ou un foyer spécialisé est alors multipliée par cinq.

Cette étude montre clairement que l'état physique et psychologique des participants n’a fait qu’empirer après leur abandon du volant. L’arrêt de la conduite a également provoqué une réduction de 51 % de la taille des cercles sociaux, les femmes connaissant une baisse plus forte dans ce domaine que les hommes. Ceci pourrait contribuer à l’aggravation de l’état de santé observé dans les autres domaines.

"Les personnes âgées qui ont arrêté de conduire substituent petit à petit les activités intérieures et domestiques aux activités extérieures, et il se peut que ces activités d’intérieur ne soient pas aussi bénéfiques pour la condition physique qu’une occupation extérieure, comme un emploi ou une activité bénévole", explique Thelma Mielenz, l’une des responsables de l’étude. Quand le temps est venu de cesser de conduire, il est important d’établir un programme personnalisé pour préserver ses fonctions de mobilité.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Wiley

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top