RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Consommation de sel : les petites causes produisent de grands effets…

De récents travaux montrent qu’une réduction de la consommation de sel, même modeste, permet de faire baisser la pression artérielle et réduit le risque cardiovasculaire de façon significative.

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) a choisi la voie de la réduction de la consommation de sel dès l'enfance comme l’une des cibles pour la lutte contre les maladies non transmissibles.

Suivant ces recommandations, 279 enfants chinois âgés de 10 ans ont suivi pendant 1 trimestre un programme d’enseignement pour les sensibiliser à la réduction de la consommation de sel, à raison d’un cours de 40 mn tous les 15 jours. Les enfants devaient ensuite transmettre à leur famille ce qu’ils avaient appris. L’objectif était une réduction de la consommation de sel d’environ 20 % pour les enfants et leur famille. La consommation de sel était évaluée par le dosage de la natriurie des 24 heures avant le démarrage de l’étude et à la fin de celle-ci.

La méthode semble efficace, puisque pendant la durée de l’étude, la consommation de sel a diminué dans les familles des enfants qui suivaient l’enseignement, alors qu’elle augmentait chez les autres enfants. La consommation quotidienne moyenne en début d’étude se situait aux alentours de 7,3 g pour les enfants et 12,6 g pour les adultes.

A la fin de l’étude, la différence de consommation entre les enfants qui ont suivi l’enseignement et le groupe témoin était de - 1,9 g/jour pour les enfants et de - 2,9 g/j pour les adultes. Dans le même temps, la pression artérielle a été réduite de 0,8 mm Hg pour les enfants et de 2,3 mm Hg pour les adultes.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

BMJ

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top