RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Comment récupérer l'énergie de nos mouvements ?

Les bracelets et autres équipements connectés que l'on porte sur soi sont généralement utilisés pour suivre l'activité physique de leur détenteur afin de l'aider à garder la forme : nombre de pas effectués dans la journée, rythme cardiaque ou analyse du sommeil. Mais ces dispositifs restent limités par leur autonomie. Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology ont réfléchi à la façon de récupérer de l'énergie à partir des mouvements de leurs utilisateurs.

La technologie mise au point par l'Institut utilise comme électrodes deux fines feuilles d'alliage de lithium avec, entre les deux, une couche de polymère poreux gorgée d'électrolyte liquide, celle-ci conduisant le courant par déplacement d'ions. Lorsqu'elle est pliée, même légèrement, cette couche composite produit une tension et un courant électrique dans le circuit externe entre les deux électrodes. Celui-ci peut alors être utilisé pour alimenter d'autres équipements. Il suffit d'un poids très léger fixé à l'une des extrémités pour faire plier le métal lors des mouvements ordinaires, par exemple lorsqu'il est attaché à un bras ou une jambe.

En recourant à des principes électrochimiques, la technologie du MIT peut récupérer de l'énergie à partir d'une palette plus large d'activités et de mouvements naturels dont la marche et les exercices physiques. Non seulement de tels dispositifs pourraient être produits sur une grande échelle à un coût réduit mais, comme ils sont flexibles par nature, cela les rend aussi plus adaptés aux technologies que l'on porte sur soi (les wearables) et moins susceptibles d'être endommagés par des contraintes mécaniques.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MIT

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top