RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Climat : les émissions de CO2 vont continuer d'augmenter après 2030

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a évalué l'impact sur le climat des promesses d'action déposées par l'ensemble des états en préparation de la COP 21. Conclusion : même si les engagements étaient respectés, les émissions mondiales de gaz à effet de serre liées à la production et à la consommation d'énergie continueront à augmenter après 2030.

L'AIE n'a pris en compte que les rejets de CO2 (et autres gaz à effet de serre) liés à l'énergie, son domaine de compétence, mais ceux-ci représentent les deux tiers des émissions liées aux activités humaines. Le tiers restant provient essentiellement de l'agriculture et de la déforestation.

Les pays ayant soumis à l'ONU des objectifs quantifiés de réduction de leurs émissions de CO2 représentent 34 % des rejets mondiaux, évalue l'AIE. Les Etats-Unis par exemple se sont engagés à réduire de 26 % à 28 % leurs émissions en 2025 par rapport au niveau de 2005. Atteindre cet objectif serait une performance de taille car dans l'intervalle, le PIB américain aura gonflé d'un tiers. L'Union européenne pour sa part a promis de les abaisser de 40 % en 2030 par rapport à 1990.

D'ici 2030, le PIB mondial aura augmenté de 88 %, estiment les économistes de l'AIE. Dans le même temps, les rejets de gaz à effet de serre liés à l'énergie auront augmenté, mais de 8 % seulement. Les rejets annuels seront de 34,8 milliards de tonnes. A cet horizon de quinze ans, proche à l'échelle des investissements lourds dans le secteur de l'énergie, l'AIE affirme que les énergies renouvelables (hydroélectricité comprise) représenteront plus de la moitié de la production électrique dans le monde. Si cette tendance se poursuit, sans efforts supplémentaires après 2030, la température mondiale devrait avoir augmenté de 2,6°C d'ici 2100.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

IEA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top