RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des chercheurs auraient identifié le virus responsable de la pneumonie atypique

Des chercheurs de Hong Kong ont réussi une percée dans l'identification de la cause de la pneumonie atypique qui a fait au moins six morts dans le monde et provoqué une alerte internationale, a rapporté mercredi un quotidien du territoire.Selon les chercheurs du Prince of Wales Hospital et de la Chinese University, le syndrome respiratoire aigu est dû à un virus de la famille des paramyxoviridae, a rapporté le South China Morning Post. "Il s'agit d'une découverte importante qui montre que le traitement antiviral constitue le bon choix", a dit au journal le doyen de la faculté de médecine de la Chinese University, Sydney Chung Sheung-chee. Les médecins soulignent cependant que la famille des paramyxoviridae comprend différents virus qui peuvent toucher l'homme et d'autres recherches étaient nécessaires pour déterminer si le virus responsable de la flambée actuelle qui a fait plus de 200 malades dans le monde est un nouveau virus et s'il est curable. L'épidémie actuelle a fait au moins six morts, deux au Canada, deux à Hong Kong et deux au Vietnam. Les responsables sanitaires soupçonnent également que la même maladie a fait 305 malades et cinq morts le mois dernier dans la province de Canton, dans le sud de la Chine, adjacente à Hong Kong. Le virus serait de la même famille qu'un autre virus apparu voici 7 ans en Australie ayant fait à l'époque un mort au moins, a affirmé mercredi un expert australien. En Allemagne où trois cas au moins ont été détectés, les scientifiques indiquent que la pneumonie atypique pourrait être provoqué par un virus voisin de celui de la grippe, de type paramyxovirus. Selon un scientifique australien Dominic Dwyer, médecin au centre de microbiologie et des maladies infectieuses de l'hôpital Westmead à Sydney, le paramyxovirus qui peut se transmettre depuis l'animal aux humains est lié au morbillivirus équin qui aurait été responsable de la mort d'un entraîneur de chevaux en 1994. Le Dr Dwyer estime que l'information publiée à Hong Kong est "plausible" affirmant qu'une forme inconnue de paramyxovirus est considérée comme une hypothèse très vraisemblable. "Les paramyxovirus constituent une vaste groupe de virus, il y en a toute une variété, certains que nous connaissons provoquent des affections respiratoires et certains sont nouveaux", a-t-il dit. Les paramyxovirus sont des virus enveloppés de forme plus ou moins sphérique. La taille moyenne des particules est d'environ le double de la taille des virus grippaux. Le médecin estime que l'identification du virus constituerait une percée dans la lutte contre l'épidémie alors qu'on ne possède encore ni traitement spécifique ni vaccin. Toutefois le Dr Dwyer affirme que des renseignements complémentaires sont nécessaires sur la forme précise du virus en cause. "Jusqu'à ce que nous obtenions des informations supplémentaires nous ne savons pas s'il provient d'un animal qui s'est transmis aux humains qui ensuite l'ont répandu ou s'il s'agit d'un virus humain qui a pris une forme plus virulente", ajoute le médecin. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué que l'hypothèse du paramyxovirus devait être considérée sérieusement tout en ajoutant qu'il était encore trop tôt pour tirer des conclusions.

BBC :http://news.bbc.co.uk/1/hi/health/2863229.stm

OMS : http://www.who.int/csr/sars/en/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top