RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les chats nés sourds voient mieux !

Une étude réalisée sur trois chats sourds de naissance et trois chats entendant normalement a montré comment le cerveau convertit des régions cérébrales destinées à l'ouïe en zones permettant de mieux voir. Des personnes sourdes ou aveugles depuis leur jeune âge ont souvent montré leur faculté de compenser ce handicap précoce par une meilleure performance d'autres sens.

Stephen Lomber (Université d'Ontario occidental, Canada) et ses collègues ont expliqué comment elles peuvent y parvenir grâce à la plasticité du cerveau, c'est-à-dire sa capacité à se réorganiser, selon une étude publiée dans la revue scientifique Nature Neuroscience. "Le cerveau est très efficace et ne laisse pas d'espace inutilisé", explique M. Lomber. "Il veut compenser le sens perdu grâce à des améliorations qui sont bénéfiques", précise-t-il dans un communiqué.

Les tests ont été réalisés sur des chats, parce que ce sont les seuls animaux qui peuvent être sourds de naissance, tout comme l'homme. Les expériences ont montré que les chats sourds ont une meilleure vision périphérique que les chats à l'audition normale, ce qui leur permet de détecter des objets en mouvement dans un plus large champ de vision.

Les chercheurs ont découvert que si deux régions du cortex auditif des chats sourds étaient désactivées (temporairement rendues inutilisables), ces chats perdaient leurs meilleures capacités visuelles. Mais ce traitement n'a pas modifié les aptitudes visuelles des chats à l'ouïe normale. La fonction de ces zones cérébrales initialement destinées à localiser les sons a donc été modifiée chez les chats sourds pour leur donner une meilleure perception visuelle de mouvements se produisant à la limite de leur champ de vision.

"Pour une personne sourde, c'est bénéfique de voir une voiture arriver de loin grâce à sa vision périphérique, parce qu'elle ne peut pas entendre la voiture approcher sur le côté", souligne M. Lomber. Découvrir comment le cerveau d'une personne sourde depuis la naissance diffère de celui d'une personne entendante permettrait de mieux comprendre comment le cerveau réagit face à un implant cochléaire (prothèse interne). Si le cerveau s'est recablé pour compenser la perte de l'ouïe, que se passe-t-il lorsqu'elle est restaurée ?

NNS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top