RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des cellules cancéreuses triées par des ondes sonores

Grâce à l’utilisation d’ondes acoustiques, des scientifiques américains sont parvenus à détecter et isoler des cellules cancéreuses (CCT) circulant dans le sang, ce qui constitue une réelle prouesse quand on sait que ce type de cellule est extrêmement rare (une dizaine par millilitres de sang).

La présence de ces CCT révèle le développement de métastases et donc l’efficacité du traitement en cours. En effet, les cellules cancéreuses migrent de leur tumeur originale pour aller, via la circulation sanguine, former d’autres tumeurs - les métastases - sur d’autres tissus et organes.

Cette technologie acoustique, développée dans les laboratoires de trois universités (Massachusetts Institute of Technology, Penn State University et Carnegie Mellon University) est basée sur la microfluidique. Le principe consiste à faire circuler des fluides dans des canaux microscopiques pour agir sur leur contenu en exerçant différentes actions, comme par exemple l’application d’un champ électrique.

Pour parvenir à cette détection des CCT, les chercheurs exposent à un faisceau d'ondes sonores un échantillon de sang chargé de cellules sanguines et de quelques cellules tumorales, circulant dans un microcanal. De chaque côté du canal se trouve un dispositif qui émet une onde acoustique. Quand ces deux ondes se rencontrent, elles en produisent une autre dite stationnaire qui va exercer une pression sur les cellules, qu’elle pousse plus ou moins fortement selon leur taille.

Cet effet sonore particulier permet alors de "trier" les cellules cancéreuses qui sont plus grosses que les cellules sanguines. Il ne reste alors plus qu’à collecter les cellules tumorales après qu’elles aient été séparées du flot des cellules sanguines. Un échantillon est alors traité en seulement 5 heures, ce qui rend le procédé compétitif avec les techniques actuelles. En outre, cette technique présente l'avantage de ne pas détruire les cellules cancéreuses, ce qui permet aux médecins de les étudier pour identifier leur provenance. 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MIT

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top