RTFlash

Vivant

Cancer : un vaccin 3D pour ralentir la tumeur

Des chercheurs de l'Université d'Harvard, aux Etats-Unis, ont conçu un vaccin en trois dimensions capable de s'assembler tout seul une fois injecté sous la peau. Le principe : le liquide est composé de bâtonnets en silice remplis d'antigènes et de médicaments. Après avoir été injectés dans l'organisme, les bâtonnets forment une structure en trois dimensions dans le but d'attirer et reprogrammer des cellules dendritiques. Ces cellules, qui font partie du système immunitaire, se chargent d'identifier les corps étrangers à combattre.

Les cellules cancéreuses étant particulièrement difficiles à reconnaître, cette technique permet de booster le système immunitaire et aider les patients à lutter plus efficacement contre le cancer.

Les chercheurs précisent avoir injecté ce vaccin chez des souris ayant reçu des cellules de lymphomes, ce qui a permis de retarder la croissance de la tumeur. Au bout d'un mois, 90 % des souris étaient toujours vivantes, contre 60 % des souris du groupe témoin.

"Ce vaccin est un exemple merveilleux de biomatériaux appliqués à de nouvelles questions et problèmes en médecine", souligne le Professeur de bio-ingénierie Davis Mooney. Si ce vaccin 3D agit uniquement contre le cancer pour le moment, il pourrait être développé afin de lutter contre les maladies infectieuses.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Harvard

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Vers un vaccin contre le cancer de la peau

    Vers un vaccin contre le cancer de la peau

    Des chercheurs américains et japonais, de l'Université d'Etat de l'Oregon et de l'Université Fujita (Aichi), travaillent sur la mise au point d'un vaccin-ARN qui pourrait réduire le stress oxydatif ...

  • Un gène pourrait prévenir la maladie de Parkinson

    Un gène pourrait prévenir la maladie de Parkinson

    La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la destruction d’une population spécifique de neurones : les neurones à dopamine. La dégénérescence de ces neurones empêche ...

  • Découverte d’un nouveau type inconnu de cellules pulmonaires

    Découverte d’un nouveau type inconnu de cellules pulmonaires

    Des chercheurs américains de l’Université de Pennsylvanie ont découvert un tout nouveau type de cellules se cachant à l'intérieur des ramifications creuses de nos poumons, et dont le rôle pourrait ...

Recommander cet article :

back-to-top