RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer du sein : la prise prolongée de tamoxifène réduit le risque de récidive

Le traitement par tamoxifène est devenu un standard pour prévenir une récidive après une chirurgie pour le cancer du sein de stade précoce et de type hormonodépendant.

Plusieurs études ont déjà montré qu'une prise de tamoxifène pendant cinq ans réduit le taux de mortalité par cancer du sein d'environ un tiers pendant les 15 années qui suivent le diagnostic.

Une étude britannique, dirigée par le professeur Richard G. Gray, professeur de statistiques médicales à l'Université d'Oxford, a suivi 7 000 femmes entre 1991 et 2005. La moitié de ces femmes ont arrêté le tamoxifène au bout de cinq ans et l'autre moitié a poursuivi le traitement pendant cinq années supplémentaires.

Les chercheurs ont alors pu constater que les femmes traitées pendant 10 ans au tamoxifène avaient un risque de récidive de leur cancer du sein réduit de 25 %, par rapport à celles qui avaient reçu le traitement standard de cinq ans.

Ces recherches ont également permis de calculer que, par rapport aux femmes qui n’auraient pas bénéficié d'un traitement au tamoxifène, le traitement prolongé de 10 ans réduisait le taux de mortalité par cancer du sein d’un tiers au cours des 10 premières années après le diagnostic et de moitié par la suite.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MLA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top