RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Cancer de la prostate : les fumeurs augmentent sensiblement leurs risques de récidive

Les scientifiques savent depuis des décennies qu'en matière de cancer de la prostate, le principal facteur de risque est l'âge. Plus on vieillit, plus le risque augmente, en particulier après 40 ans. Deux autres facteurs de risques sont également bien établis, rappelle l'Institut du cancer (Inca), les antécédents familiaux de cancer de la prostate (père, frère, grand-père, oncle) que l'on retrouve dans environ un quart des cas, et l'origine ethnique et géographique, avec un risque accru pour les hommes d'origine afro-antillaise et dans les pays d'Europe du Nord et d'Amérique du Nord.

Mais jusqu'à présent, le tabac n'était pas considéré comme un facteur de risque significatif dans ce type de cancer. Pourtant, une vaste méta-analyse a montré en 2014 que le tabagisme avait une influence « modeste mais statistiquement significative » sur le risque de mourir d'un cancer de la prostate.

Une nouvelle étude publiée dans la revue European Urology vient compléter cette analyse en montrant qu'il y a également un risque accru de récidive après opération lorsque l'on est fumeur ou ancien fumeur. Pour parvenir à cette conclusion, le Professeur Shariat a analysé les données médicales provenant de 6538 patients ayant eu une prostatectomie radicale (la prostate est retirée chirurgicalement) sans nécessité de traitement hormonal.

Au final, avec un suivi médian de 28 mois, les résultats montrent un risque de récidive biologique accru de 80 % pour les fumeurs et de 63 % pour les anciens fumeurs. Il fallait avoir arrêté de fumer depuis au moins dix ans pour revenir au même risque de base que les non-fumeurs…

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

RUN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top