RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer du côlon : le rôle des hormones mieux compris

Le cancer colorectal touche principalement des sujets âgés de plus de 50 ans. Les facteurs de risque sont multiples : polypes, antécédents familiaux, habitudes alimentaires, manque d’exercice physique et obésité.

La Docteure Julie Carrier, chercheuse à l'université de Sherbrooke, Québec, vient de découvrir le rôle particulier des œstrogènes dans ce type de cancer.

"Nous savions déjà que les œstrogènes protégeaient les femmes contre le développement du cancer colorectal mais nous ne savions pas précisément par quel mécanisme d'action", précise la docteure Carrier qui ajoute "Les œstrogènes agissent via la liaison à des récepteurs qui modifient le degré d’expression des gènes de certaines cellules. Nous savons maintenant que certains types de récepteurs d'œstrogène bloquent l’expression de certains gènes menant au cancer".

Ces recherches ont permis d'identifier ces récepteurs de l'œstrogène, ce qui devrait permettre à terme de proposer aux femmes ménopausées des nouveaux médicaments contre le cancer colorectal (mais également contre le cancer du sein et les maladies cardiovasculaires), qui ne présenteront pas les inconvénients des œstrogènes de synthèse actuels.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Oxford Journals

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top