RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer du côlon : bloquer les gènes qui favorisent sa propagation

Des chercheurs de l'Institut de recherche en cancérologie de Montpellier, dirigés par Pierre Martineau, viennent d'identifier 33 nouveaux gènes fortement impliqués dans l'apparition des métastases hépatiques provenant d'un cancer primitif du côlon.

Cette découverte est d'autant plus importante que plus de 40 % des malades atteints d'un cancer du côlon développent des métastases qui apparaissent le plus souvent dans le foie.

Ces chercheurs ont pu identifier les gènes dont l'expression est dérégulée dans les cellules de métastases hépatiques associées à un cancer primitif du côlon. Ils ont ensuite comparé ces gènes à ceux de cellules cancéreuses issues de différents types de tumeurs et de métastases. Ce travail d'analyse comparative leur a permis de montrer que les 33 gènes identifiés présentaient bien des caractéristiques spécifiques qui constituaient la signature des métastases au foie provenant d'un cancer primitif du côlon.

S'appuyant sur ces résultats, cette équipe va à présent s'attacher à développer des traitements ciblés, à l'aide d'inhibiteurs enzymatiques ou d'anticorps monoclonaux, contre certaines protéines, afin d'empêcher la formation de métastases hépatiques.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NCBI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top