RTFlash

Vivant

Cancer : une classification génétique pour élaborer de nouveaux traitements

Dans le cadre du "Cancer Genome Atlas", l'un des plus grands projets internationaux de recherche sur le cancer, des chercheurs ont réussi à déchiffrer le code génétique de 33  types différents de tumeurs. Grâce aux données recueillies sur 11 000 patients, les experts ont fourni une feuille de route pour définir un traitement plus efficace et développer de nouveaux médicaments.

Le résultat de leur recherche est étonnant : les tumeurs présentes dans les différentes parties du corps, autrefois traitées comme des maladies distinctes, ont des similitudes moléculaires qui pourraient donc les rendre vulnérables aux médicaments déjà sur le marché.

Ainsi, les tumeurs des cellules qui tapissent le poumon, la vessie et la tête, autrefois traitées comme des maladies distinctes, présentent en fait des caractéristiques communes : "En étudiant leurs caractéristiques moléculaires, nous savons maintenant que de tels cancers sont étroitement liés", souligne le Docteur Li Ding, l'un des principaux auteurs du projet.

Au-delà de simplement définir le cancer par sa localisation, comme le sein ou la peau, cette recherche va permettre de reclasser les types de cancers existants. La découverte de cette composition moléculaire pourrait donc conduire à des "changements radicaux" dans la façon dont les médicaments sont choisis pour chaque patient.

Les chercheurs ont aussi constaté qu'environ 8 % des mutations cancérigènes étaient héritées de l'ADN parental, et non causées par les rayons du soleil ou le tabagisme. D'après la Fondation contre le Cancer, ceux reconnus comme héréditaires sont le cancer du sein, de l'ovaire, de l'intestin, mais aussi le mélanome (une forme de cancer de la peau) et certains cancers de la prostate.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Le Vif

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top