RTFlash

La Californie, précurseur d'une révolution dans l'automobile ?

Contre les grands constructeurs, contre l'administration Bush, la Californie vient de légaliser de nouvelles normes anti-pollution très contraignantes pour les voitures et d'autres Etats américains devraient suivre, forçant l'industrie automobile à s'adapter. La Californie, qui est souvent pionnière en matière d'environnement, est le premier Etat à imposer un tel contrôle des gaz jugés responsables du réchauffement de la planète. "C'est la première loi qui aborde réellement le plus grand défi du 21ème siècle", a déclaré le gouverneur de Californie Gray Davis, qui a signé la loi lundi. "Progressivement, chaque Etat et, espérons-le, chaque pays, agira pour protéger les générations futures de la menace du réchauffement de la planète", a-t-il ajouté dans un communiqué. La nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur le 1er janvier, confie au Comité de l'air californien le soin de fixer des normes en matière d'émission de gaz à effet de serre qui seront appliqués sur les modèles 2009 de voitures et de camions et, sous certaines conditions, dès 2005. La loi a été adoptée à une faible majorité après une campagne de ses adversaires chiffrée à cinq millions de dollars, financés par l'industrie automobile. Elle est perçue comme un revers majeur pour les constructeurs automobiles, qui font pression depuis des années sur le Congrès pour empêcher ce dernier de prendre des mesures en matière de consommation d'essence. L'industrie automobile, qui estime avoir fait déjà beaucoup d'efforts pour combattre les gaz à effet de serre, devrait déposer un recours en justice contre cette loi ravivant une querelle éternelle avec le lobby écologiste. Les fabricants font valoir que l'établissement de normes de consommation automobile est du ressort exclusif du gouvernement fédéral. Ils reprochent à la mesure de pénaliser les véhicules type 4/4 et monospaces, ceux qui consomment le plus et qui représentent près de 50% des achats d'automobiles dans l'Etat. "Les opposants à la loi clament que le ciel leur tombe sur la tête", a commenté M. Davis. "Mais ils ont dit la même chose à propos de l'essence sans plomb. Ils l'ont dit pour les pots catalytiques. Ils l'ont dit pour les ceintures de sécurité et des air-bags. Mais le ciel ne tombe sur la tête de personne. Il va juste devenir beaucoup plus propre". Selon M. Davis, les normes qui seront imposées aux flottes automobiles laisseront une certaine liberté aux constructeurs. "La technologie existe déjà", a poursuivi M. Davis. "Nous demandons seulement aux entrepreneurs de faire ce qu'ils font de mieux: innover, se concurrencer, trouver des solutions aux problèmes et le faire d'une façon qui renforce l'économie". Cette législation met la Californie en porte-à-faux avec le gouvernement fédéral, qui a demandé des études supplémentaires sur le lien entre le réchauffement climatique et les émissions de gaz carbonique, considérés comme le principal responsable des gaz à effet de serre. Le président américain George W. Bush a refusé de signer le protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre. Plutôt qu'une réduction réelle des émissions de ces gaz, l'administration Bush s'est engagée à réduire (-18% d'ici 2010) les émissions en termes relatifs, rapportées au produit national brut américain, afin de ne pas nuire à la croissance américaine. Les organisations écologistes ont quant à elles salué l'adoption de la mesure en Californie. "Nous appelons les autres Etats et le gouvernement fédéral à suivre l'exemple de la Californie en mettant en oeuvre des solutions qui éviteront de futures conséquences du réchauffement global", a déclaré Katherine Silverthorne, de l'organisation World Wildlife Fund.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/020724/202/2or1p.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un bioréacteur à algues pour capter le CO2

    Un bioréacteur à algues pour capter le CO2

    L'entreprise américaine Hypergiant Industries, spécialisée dans le développement de systèmes d’intelligence artificielle, a imaginé une solution de haute technologie afin de réduire nos émissions de ...

  • Vers un carburant neutre en carbone pour les avions ?

    Vers un carburant neutre en carbone pour les avions ?

    Consortium composé de Sunfire, Climeworks, Paul Wurth et Valinor, Norsk e-fuel a annoncé son intention d’industrialiser une technologie « power-to-liquid » en Norvège pour le marché européen. Le but ...

  • Réchauffement climatique : ne pas oublier le méthane !

    Réchauffement climatique : ne pas oublier le méthane !

    Selon une étude du consortium américain Global Carbon Project, les émissions mondiales de méthane, gaz à effet de serre beaucoup plus puissant que le CO2, ont augmenté de 9 % entre 2006 et 2017, ...

Recommander cet article :

back-to-top