RTFlash

Le café diminuerait le risque de mourir de maladies cardiovasculaires

Longtemps accusé de tous les maux, le café serait finalement plutôt bon pour la santé ! Des chercheurs espagnols ont mené une grande étude pour savoir si la consommation de café pouvait avoir un effet sur la mortalité. Ils ont montré que ceux, et surtout celles, qui boivent jusqu'à six tasses de café par jour avaient moins de risque de mourir d'une maladie cardiovasculaire.

Le docteur Esther Lopez-Garcia et ses collègues de l'université de Madrid ont suivi plus de 42.000 hommes et 84.000 femmes qu'ils ont interrogés sur leurs habitudes de vie, notamment leur consommation de café, tout en surveillant la mortalité dans ces deux groupes. Les chercheurs ont ensuite voulu savoir s'il existait un lien entre la mortalité et la consommation de café.

Verdict : il semblerait bien que les amateurs d'arabica et robusta en tout genre vivent plus longtemps que ceux qui ne s'adonnent pas au petit noir. Cette relation est particulièrement marquée chez les femmes : celles qui boivent 2 ou 3 tasses de café par jour avaient 25 % de risque en moins de mourir d'une maladie cardiovasculaire. Une bonne nouvelle quand on sait qu'en outre, selon une étude américaine publiée en 2004, la consommation régulière de café réduit sensiblement les risques de diabète de type 2 (de 30 à 50 %). Il semble également que, selon plusieurs études récentes, la consommation régulière de café réduise les risques de cancer du foie.

SD

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Petits fumeurs, gros dégâts…

    Petits fumeurs, gros dégâts…

    Selon une étude américaine dirigée par Elizabeth C Oelsner, du Columbia University Medical Center, même les petits fumeurs subissent des effets néfastes et durables du tabac. Pour arriver à cette ...

  • AVC : où vivent les populations les plus à risque ?

    AVC : où vivent les populations les plus à risque ?

    L'accident vasculaire cérébral affecte 110 000 personnes par an dans notre pays, soit une toutes les quatre minutes, et il laisse des séquelles deux fois sur trois. C'est d'ailleurs la première ...

  • Les ultrasons s'attaquent aux maladies neurologiques

    Les ultrasons s'attaquent aux maladies neurologiques

    Depuis plusieurs années, les ultrasons sont déjà utilisés en médecine pour diminuer le volume de tumeurs situées dans diverses parties du corps, ou pour détruire la zone du cerveau en cause dans la ...

Recommander cet article :

back-to-top