RTFlash

Une bonne tasse de café pour prévenir la maladie d'Alzheimer !

Boire 3 à 5 tasses de café par jour pourrait permettre de réduire de 20 % ses risques de maladie d'Alzheimer, selon des recherches publiées par l'Institut de l'information scientifique sur le café (ISIC), un organisme sans but lucratif consacré à l’étude et la divulgation de la science liée au café et à la santé.

Ces travaux confirment le rôle de la nutrition dans le maintien de la fonction cognitive, en particulier pendant la phase préclinique de la maladie d’Alzheimer. Il semble notamment que le régime crétois, composé de poissons, de fruits et légumes frais, d'huile d'olive et de vin rouge, soit associé à un risque réduit de développement de la maladie d'Alzheimer.

Le Docteur Iva Holmerova, vice-président de la maladie d'Alzheimer Europe, a déclaré : "Les résultats présentés dans ce rapport sont très encourageants et confirment le rôle important que la nutrition peut jouer dans la protection contre la maladie d'Alzheimer ; le café est une boisson très populaire et appréciée par des millions de personnes à travers le monde. Il est très intéressant de savoir que la consommation modérée de café peut avoir un effet bénéfique en réduisant le développement de la maladie d'Alzheimer".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Medical Daily

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Quand la Lune influence notre sommeil…

    Quand la Lune influence notre sommeil…

    Des chercheurs de l’Université de Washington (États-Unis) ont découvert l'existence d'une variation des cycles du sommeil au cours du cycle lunaire de 29,5 jours. Dans les trois à cinq jours qui ...

  • La pollution tue plus d'un Européen sur huit

    La pollution tue plus d'un Européen sur huit

    Dans l’Union européenne, 13 % des morts sont liés à la pollution, selon un rapport publié récemment par l’Agence européenne de l’environnement (AEE). L’étude souligne que les Européens sont en ...

  • Les particules fines, probables facteurs de troubles neurologiques

    Les particules fines, probables facteurs de troubles neurologiques

    Une étude menée conjointement par les écoles de santé publique des universités Emory et Columbia (Etats-Unis) s’est intéressée aux effets de la pollution par des particules fines (PM2.5) et les ...

Recommander cet article :

  • Homnes

    28/12/2014


    Faut-il réellement faire confiance à une information diffusée par un organisme payé par les producteurs de café ?
    Il est possible que le café soit favorable dans le cas de la maladie d'Alzheimer, mais il serait encore plus intéressant de savoir ce qui dans le café est l'élément favorable...
    Parce que le café, c'est aussi un poison pour les os : boire du café entraîne une perte supplémentaire de calcium dans les urines, faisant le lit de l'ostéoporose !
    Entre deux maux, il faut choisir le moindre...

    Merci pour votre article !

  • et nos DITS-EUS ?

    31/12/2014

    ... et BONDS-JOUR l'hypertension, les ennuis rénaux, le manque de calme mental qui est seul à faire tendre à plus de guérison (d'auto-guérison si on se répète au meilleur sans croire au pire). Pour éviter les maladies séniles, il faut se dire bien, perfection grandissante, mieux qu'une fois l'an devant un feu d'artifice, vivant que de l'artificiel non vivant ni sain en ville !
    Notre société devra ré-apprendre à se dire bougeant bien et sainement en campagne, sinon, quelque soit l'âge, elle périclitera (la "solution" de faire trop de gosses alors que soi-même pas trop sain à vie aggravant vite la dégringolade planétaire)... !§!

  • back-to-top