RTFlash

Un avatar piloté par la pensée pour soigner les handicaps

Le CHU de Nantes, l’Ecole Centrale et l’entreprise Onepoint ont développé un avatar piloté par la pensée. Grâce à ce casque électro-encéphalographique, il est possible d’analyser l’activité cérébrale d’une personne et d’interpréter ses « intentions de mouvement » en les retranscrivant grâce à un avatar virtuel.

Les applications sont nombreuses. Dans un premier temps, le système combinant BCI (interfaces cerveau-ordinateur), intelligence artificielle et design thinking serait une aide dans le traitement des douleurs de membres fantômes ou la gestion des handicaps.

« Nous travaillons à son développement depuis le mois de janvier, et nous espérons mettre en place les premiers essais cliniques sur des patients d’ici trois mois », détaille Sébastien Ravoux, responsable du pôle Expertise Technique chez Onepoint dans un communiqué. « Cela sera une première en France car à terme, nous irions cette fois-ci bien au-delà d’un usage permettant la simple analyse d’imagerie en offrant une application concrète en termes de soins ».

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Industrie & Technologies

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une équipe de recherche de l’institut Helmholtz-Zentrum de Dresden-Rossendorf, en Allemagne, a mis au point une minuscule peau électronique connectée (ou e-peau) d’une ...

  • Toyota fait entrer la réalité virtuelle à l'usine

    Toyota fait entrer la réalité virtuelle à l'usine

    Le constructeur automobile japonais Toyota Motors travaille actuellement sur le déploiement de casques de réalité virtuelle Microsoft HoloLens sur ses lignes de production afin de répondre à ...

  • Vers la prothèse de la main du futur

    Vers la prothèse de la main du futur

    En dépit des progrès considérables réalisés pour restaurer l’information tactile chez des personnes ayant subi l’amputation d’un membre, cette information demeure très ...

Recommander cet article :

back-to-top