RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Aspirine : vers de nouvelles applications thérapeutiques

Un groupe de chercheurs canadiens, écossais et australiens, ont découvert que le salicylate, ingrédient actif de l'aspirine, accroît l'activité de la protéine AMPK (AMP-activited protein kinase) qui joue un rôle important dans le métabolisme et la régulation de la croissance de cellules. L'AMPKT est une enzyme qui joue un rôle dans l'homéostasie énergétique cellulaire, c'est-à-dire qu'elle peut être considérée comme une source d'énergie pour les cellules. La protéine AMPKT est activée par l'exercice physique et le médicament dénommé "Metformin", un antidiabétique couramment prescrit.

Dans cette étude, les chercheurs ont montré que, contrairement à l'exercice physique où la Metformin accroit l'activité de l'AMPK en altérant l'équilibre énergétique des cellules, l'effet du salicylate dépend totalement d'un unique acide aminé, le Ser108, de la sous-unité beta 1. Contrairement à ce qui se passe pour des souris génétiquement modifiées pour lesquelles la sous-unité beta 1 de l'AMPK est absente, le salicylate accroit la destruction des graisses et réduit la quantité de graisse dans le foie chez des souris obèses et génétiquement normales.

Cette découverte est importante dans le domaine du métabolisme et une étude clinique de grande envergure est en cours afin de tester si le salsalate, un dérivé de l'aspirine davantage toléré chez les patients, peut empêcher le diabète de type 2. A la vue d'études récentes semblant indiquer que la Metformin aurait un effet pour la prévention du cancer, les auteurs de cette nouvelle étude s'interrogent sur la capacité de l'aspirine à avoir une portée similaire. Toutefois, d'autres études seront nécessaires afin de vérifier cette hypothèse.

Bulletins Electroniques

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top