RTFlash

Après une greffe cardiaque, des cellules souches permettent la régénérescence du coeur

Une équipe de chercheurs a montré que dans les cas de transplantations cardiaques, des cellules souches de la personne greffée colonisaient le coeur pour opérer une régénérescence de certains tissus, selon une étude publiée le 3 janvier dans la revue New England Journal of Medicine. Pour leur étude, les chercheurs ont examiné le cas de huit patients de sexe masculin ayant reçu le coeur d'un donneur de sexe féminin, ce qui leur a permis de détecter les cellules souches de l'hôte --porteuses du chromosome Y absent chez les femmes-- qui avaient colonisé le coeur transplanté. Les scientifiques ont ainsi pu vérifier l'hypothèse selon laquelle "des cellules indifférenciées peuvent se déplacer de l'hôte vers le greffon, contribuant au renouvellement ventriculaire", écrivent-ils dans le compte-rendu de leurs recherches. "Nos résultats montrent un haut niveau de chimérisme cardiaque" (coexistence de deux populations différentes de gènes chez un même individu), concluent les chercheurs, précisant qu'ils ont identifié des cellules souches de l'hôte "dans le myocarde et en nombre élevé dans les coeurs transplantés". "De 7 à 10% des myocytes (cellules musculaires) vaisseaux et capillaires coronaires portaient le chromosome Y", lit-on encore dans l'étude menée par les équipes du New York Medical College à Valhalla (New York) et de la faculté de médecine de l'université d'Udine en Italie. Le revue médicale américaine souligne que ces recherches " peuvent avoir de larges implications pour une série de troubles dont la maladie coronarienne, l'hypertension et la myocardiopathie, pour lesquelles la capacité de diriger le potentiel de régénération du coeur pourrait offrir un nouveau traitement contre la perte de fonctionnalité du myocarde".

NEJM du 3-01-02 :

http://content.nejm.org/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Manger des pommes pour garder un cerveau en pleine forme…

    Manger des pommes pour garder un cerveau en pleine forme…

    Selon une étude réalisée par des chercheurs allemands de l'Université technique de Dresde, les composés naturels trouvés dans les pommes pourraient stimuler la neurogénèse, c’est-à-dire la ...

  • COVID-19 : Le rôle clé de la quarantaine

    COVID-19 : Le rôle clé de la quarantaine

    Des chercheurs de l'Université Krems, en Autriche, ont réalisé une vaste méta-analyse qui confirme pleinement l’efficacité de la quarantaine dans la lutte contre l’épidémie COVID-19. Ce travail ...

  • Une aorte artificielle qui réduit la pression sanguine

    Une aorte artificielle qui réduit la pression sanguine

    « L’insuffisance cardiaque touche plus de 23 millions de personnes dans le monde. Bien que la transplantation se révèle la norme pour les patients atteints de cette pathologie, il existe une demande ...

Recommander cet article :

back-to-top