RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Des antibiotiques dopés à l'argent contre les bactéries résistantes

Des chercheurs américains de l'Institut médical Howard Hughes (Boston), dirigés par Jose Ruben Morones-Ramirez, ont réussi à rendre un antibiotique jusqu'à mille fois plus efficace contre certaines infections en y ajoutant des ions d'argent.

L’action bactéricide de certains métaux, dont l'argent et le cuivre, est connue depuis longtemps. Dans ces essais, les chercheurs ont utilisé directement l'argent pour "doper" certains antibiotiques et les rendre plus efficaces contre certaines bactéries résistantes.

Des essais réalisés sur la souris ont pu montrer que les ions argent présents dans une solution de nitrate d'argent rendent la membrane de certaines bactéries plus perméable, ce qui permet à l'antibiotique de pénétrer plus facilement ce germe pour le tuer.

L'argent s'est notamment montré efficace contre les bactéries «gram négatives», qui présentent la particularité de posséder deux membranes, ce qui les rend particulièrement résistantes aux antibiotiques classiques. Cette famille de bactéries redoutables compte notamment le vibrion du choléra, la bactérie  responsable de la peste et les salmonelles et Escherichia coli.

Les chercheurs ont pu montrer, in vitro, que des bactéries Escherichia coli résistantes aux antibiotiques devenaient sensibles à la tetramycine quand celle-ci était couplée avec des ions d'argent.

Cette technique ouvre de nouvelles perspectives en matière thérapeutique et pourrait permettre de renforcer sensiblement l'efficacité d'antibiotiques existants pour lutter contre des bactéries multirésistantes.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

STM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top