RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Un antibiotique pour rompre la dépendance à la cocaïne

Des chercheurs américains de l'Université de l'Indiana, dirigés par George Rebec, ont montré qu'une protéine, la GLT1, qui élimine le glutamate du cerveau, joue un rôle essentiel dans l’addiction très rapide à la cocaïne.

Ces recherches montrent que le besoin de drogue dépend de la libération de glutamate, un neurotransmetteur impliqué dans la motivation et que le glutamate est libéré en réponse aux signaux induits par la consommation de drogue.

Les chercheurs ont également montré que l'administration chez la souris de ceftriaxone, une molécule qui augmente le niveau de GLT1, et efface rapidement le glutamate du cerveau dans le noyau accumbens, permettait à ces rongeurs de se désintoxiquer rapidement de l'addiction à la cocaïne après sevrage. Il faut souligner que la ceftriaxone est également expérimentée dans le traitement de la sclérose en plaques.

Selon ces travaux, la ceftriaxone pourrait également réduire la dépendance à l’alcool et la protéine GLT1 pourrait donc devenir une cible-clé dans la recherche thérapeutique de nouveaux traitements contre l'addiction à différentes drogues.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

JDN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top