RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les anti-TNF protègent le myocarde

Au cours de ces dernières années, de nombreuses recherches ont révélé le rôle central de l’inflammation dans le déclenchement des maladies cardiovasculaires. On savait notamment que le traitement du psoriasis à l'aide d'anti-inflammatoires, comme le méthotrexate, diminuait sensiblement le risque vasculaire chez ces patients.

Une vaste étude portant sur près de 9 000 patients vient d'évaluer l'efficacité du traitement anti-TNF du psoriasis en matière de prévention cardio-vasculaire. Les sujets ont été répartis en trois groupes : 1 673 ont reçu un inhibiteur du TNF pendant plus de 2 mois, 2 097 n’avaient jamais été traités par un anti-TNF, mais recevaient un traitement systémique ou une photothérapie, et 5 075 patients ne recevaient que des traitements topiques.

Après quatre ans de suivi, l'analyse de ces trois cohortes, après pondération des différents facteurs de risques des patients, a montré une incidence des infarctus du myocarde plus de deux fois inférieurs (3,05 contre 6,73) pour les patients traités aux anti-TNF par rapport à ceux traités par traitement topique. 

Il semble donc bien qu'il existe un lien puissant entre la prise d'anti-TNF et le niveau de protection cardio-vasculaire des malades atteints de psoriasis.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

News Medical

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top