RTFlash

Angiostatine et endostatine : confirmation des effets anti-cancereux

Contre toute attente, des chercheurs du National Cancer Institute (NCI) ont finalement pu reproduire les résultats étonnants du Dr. Judah Folkman sur les effets anticancéreux chez la souris de l'angiostatine associée à l'endostatine ce qui relance la possibilité de test de cette combinaison thérapeutique chez l'homme. Les scientifiques du NCI affirmaient que ces résultats n'étaient pas reproductibles, évoquaient la possibilité d'une fraude scientifique et avaient décidé d'envoyer en novembre dernier, une équipe d'experts au Children's Hospital de Boston dans le laboratoire du Dr. Folkman pour tenter de faire la vérité. Après plusieurs mois de travail, ces chercheurs sont arrivés à la conclusion que les données produites par le Dr. Folkman étaient justes et que les échecs des équipes qui avaient tenté de reproduire ces expériences étaient effectivement dus à des problèmes techniques. Le NCI a, du coup, encouragé les centres de recherche à travers les Etats-Unis à faire des propositions d'essais chez l'homme pour déterminer si l'endostatine pouvait être utilisée en toute sécurité.

(ST Presse/13:2/99) http://www.france-science.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Les ultrasons s'attaquent aux maladies neurologiques

    Les ultrasons s'attaquent aux maladies neurologiques

    Depuis plusieurs années, les ultrasons sont déjà utilisés en médecine pour diminuer le volume de tumeurs situées dans diverses parties du corps, ou pour détruire la zone du cerveau en cause dans la ...

  • Tumeurs cachées : une technique innovante pour les dépister

    Tumeurs cachées : une technique innovante pour les dépister

    La détection précoce des tumeurs est l’un des facteurs de réussite du traitement du cancer. Or, elles peuvent être difficiles à identifier : c’est le cas des tumeurs stromales gastro-intestinales. ...

  • Quand la Lune influence notre sommeil…

    Quand la Lune influence notre sommeil…

    Des chercheurs de l’Université de Washington (États-Unis) ont découvert l'existence d'une variation des cycles du sommeil au cours du cycle lunaire de 29,5 jours. Dans les trois à cinq jours qui ...

Recommander cet article :

back-to-top