RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Alzheimer : des chercheurs québécois font une importante découverte

Des chercheurs de Québec prétendent avoir découvert un mécanisme naturel de défense déployé par l'organisme pour contrer la dégénérescence des cellules nerveuses observée chez les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer. Les chercheurs Alain R. Simard, Denis Soulet, Genevieve Gowing, Jean-Pierre Julien et Serge Rivest décrivent cette découverte dans la revue scientifique Neuron. La maladie d'Alzheimer est caractérisée par l'accumulation de protéines dans le cerveau, qui forment des plaques autour desquelles s'agglomèrent des cellules de défense du système nerveux central.

Celles-ci semblent toutefois incapables d'éliminer ces plaques, ce qui a conduit certains chercheurs à postuler qu'il y aurait inflammation causant la mort des neurones. La prescription d'anti-inflammatoires aux personnes souffrant d'Alzheimer découle de cette conception de la maladie. Or, grâce à des tests menés à l'aide de souris transgéniques atteintes d'Alzheimer, les chercheurs ont démontré que des composantes de cellules souches de la moelle osseuse infiltrant les plaques parviennent à les détruire avec une grande efficacité.

La découverte est présentée comme étant une étape importante vers une nouvelle approche thérapeutique pour la maladie d'Alzheimer. Elle a été réalisée conjointement par des chercheurs de la Faculté de médecine de l'Université Laval et du centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec.

CP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top