RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

6000 mètres sous les mers !

Les chercheurs de l'Institut Leibniz pour les sciences de la Mer (IFM Geomar), basé à Kiel en Allemagne, ont mis au point un robot sous-marin capable de descendre jusqu'à des profondeurs de l'ordre de 6000 m. "ROV Kiel 6000" peut donc explorer environ 95 % des fonds océaniques du monde, ce qui ouvre des perspectives nouvelles en matière de cartographie des océans. Piloté par un bateau de surface, grâce à un câble en fibre optique de 6500 m de long, et combiné à un autre robot sous-marin, ce dernier va permettre d'affiner considérablement l'échelle d'exploration des grands fonds. Le bateau de surface prendrait des clichés de haut, et le premier robot des images plus détaillées, à environ 50 m au dessus de ROV, tandis que ce dernier serait dévolu à l'exploration directe du fond.

Grâce à ses deux bras articulés et sa caméra haute définition, "ROV Kiel 6000" est conçu pour effectuer des mesures, prélèver des échantillons, afin de découvrir des ressources potentiellement exploitables jusqu'à 6000 m de profondeur. Un système de sonar très sophistiqué lui permet de se déplacer avec une précision de l'ordre du centimètre dans les ténèbres abyssales. Lors de sa phase de tests, il a d'ores et déjà permis d'observer des dépôts de métaux précieux près de cheminées hydrothermales. Les scientifiques de l'IFM Geomar comptent également sur le robot pour mieux comprendre le mécanisme de la séquestration du CO2 par les eaux océaniques. L'exploitation des hydrates de méthane comme source d'énergie figure également parmi les recherches prévues.

JDI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top