RTFlash

Vers un Internet quantique inviolable

Théoriquement, on sait qu'un système de télécommunications quantiques est inviolable car les photons ne peuvent pas être mesurés sans être détruits et de ce fait, toute tentative de piratage est immédiatement détectée et devient physiquement impossible.

Reste que la mise en place d'un réseau quantique se heurte à des difficultés pratiques redoutables, car il faut parvenir à acheminer efficacement des flux de photons uniques, ou « lumière quantique ». Mais à présent, une équipe de l’Université de Stanford a peut-être trouvé une solution en établissant une source de lumière quantique qui pourrait devenir la base des connexions quantiques. La source de lumière en question est un laser à l’échelle nanométrique, qui projette de la lumière à travers une puce d’arséniure de gallium.

Cette puce agit comme un filtre et laisse passer la lumière classique, tout en produisant une lumière quantique. Le problème est qu'une fois que le signal est envoyé, il est compliqué de le recevoir. « Le problème est que la lumière quantique est beaucoup plus faible que le reste de la lumière provenant d’un tel laser modifié – c’est difficile à capter », a expliqué la chercheuse principale Jelena Vuckovic. « Donc, nous avons créé un moyen de filtrer la lumière indésirable, ce qui nous permet de bien mieux lire le signal quantique », a-t-elle ajouté.

Ce filtrage fonctionne de la même manière que les casques anti-bruit actifs, qui annulent le bruit de fond en reproduisant une fréquence similaire inverse aux sons ambiants. Mais dans ce cas, c’est la lumière de fond qui est annulée, au lieu du son. « Une partie de la lumière qui revient du laser modifié agit comme du bruit, nous empêchant ainsi de voir la lumière quantique. Nous l’avons annulée pour révéler et souligner le signal quantique caché en-dessous », a déclaré l’un des chercheurs, Kevin Fischer.

Pour ce faire, les chercheurs ont d’abord déterminé à quoi ressemblait la lumière d’arrière-plan, puis ont renvoyé un motif similaire à la source de lumière. En modifiant la manière dont ces deux sources de lumière se chevauchaient, ils ont pu annuler la lumière de fond et révéler la lumière quantique qui était cachée. « C’est un développement très prometteur. Il nous fournit un chemin pratique pour sécuriser les communications quantiques », a déclaré Vuckovic. À présent, l’équipe est en train d’élaborer un prototype qui pourrait être utilisé pour concevoir les bases d’un Internet quantique.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Trust My Science

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top