RTFlash

Vivant

La stimulation cérébrale pour traiter la schizophrénie

Une étude britannique réalisée par des scientifiques du King's College London sur 28 patients a montré que la stimulation cérébrale par SET (stimulation électrique transcrânienne) pouvait aider les personnes atteintes de schizophrénie en améliorant leurs capacités cognitives, souvent altérées par la maladie.

L'un des deux groupes de participants a reçu le traitement par stimulation électrique et l'autre une fausse imitation de la technique. Tous les volontaires ont ensuite participé à des exercices cognitifs pour mesurer leurs performances.

Ceux ayant reçu les chocs électriques ont davantage réussi les tâches demandées que les autres, mais seulement 24 heures après. Les chercheurs ont analysé par imagerie cérébrale ce qui se passait dans le cerveau des volontaires. Ils ont observé une plus grande activité des régions cérébrales associées à la mémoire de travail et aux fonctions exécutives du cerveau. La stimulation transcrânienne serait donc en mesure d'améliorer les fonctions cognitives chez certains patients schizophrènes.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Brain

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le cerveau : un organe social !

    Le cerveau : un organe social !

    Selon une étude de l'Inserm et du CNRS (Laboratoire de psychologie sociale et cognitive de Clermont Auvergne, Institut de psychologie sociale et cognitive et Institut de neurosciences de la ...

  • Le cerveau : un monde encore inconnu !

    Edito : Le cerveau : un monde encore inconnu !

    RT FLASH se met en mode "pause" : La période des fêtes arrive. Comme chaque année, RT Flash va interrompre ses publications pendant quelques jours pour permettre à notre toute petite équipe de ...

  • Schizophrénie et trouble bipolaire : un mécanisme génétique commun…

    Schizophrénie et trouble bipolaire : un mécanisme génétique commun…

    Il y a quelques semaines, une équipe de recherche américaine de l’Université de Californie du sud (USC) mettait en évidence, sur un même gène, un groupe de huit mutations ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top