RTFlash

La réalité augmentée rapproche le formateur de l'apprenant

Proposer de guider une personne en incrustant les manipulations à effectuer sur une machine dans le champ de vision de la personne qui apprend peut faciliter l'acquisition de savoir-faire. Guider un employé ou un apprenant à distance dans la manipulation ou la réparation d'une machine n'est pas toujours une mince affaire. Cela, que ce soit pour le formateur, qui n'a pas la machine face à lui. Mais également pour l'employé ou la personne en formation, si elle ne connaît pas assez bien les rouages ni même le jargon associé. De ce constat, un chercheur de l'Université d'Osaka, Eimei Oyama, a travaillé sur un système qui exploite le principe de réalité augmentée. Il a mis au point un système de guidage à distance portatif, le Wearable Behavioural Navigation System. Celui-ci, qui faisait partie des lauréats de forum 2012 Netexplo, permet à un expert de voir l'objet défaillant et de guider la personne en face de la machine, à l'aide de lunettes.

  • Visualiser les gestes pour mieux les répéter

En fait, les deux parties doivent porter un casque et des lunettes de projection. Chacun des casques comporte une webcam. Celle placée sur le casque de la personne sur place lui permet d'envoyer les images de la machine à l'expert. La seconde permet à ce dernier d'envoyer l'image de ses mains. Les mains sont alors projetées sur les lunettes du collaborateur qui doit réparer ou apprendre, et se superposent à ce que celui-ci voit en face de lui. Ainsi, l'expert peut montrer à l'apprenant quels sont les gestes à accomplir pour réparer la machine.

Le dispositif a à l'origine été conçu pour permettre d'apporter les premiers secours à une personne blessée. Mais Eimei Oyama espère que dans le futur celui-ci permettra par exemple à n'importe qui de réparer sa machine à laver avec l'aide d'un réparateur ou même de préparer un repas assisté par un chef. A noter que dans la même veine, L'Atelier s'était fait l'écho, il y a quelques mois, d'une invention de guidage à distance créée par l'institut FKIE du Fraunhofer s'appuyant cette fois-ci sur l'utilisation d'une webcam et de codes barres 2D.

L'Atelier

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Vers des mémoires flash moléculaires

    Vers des mémoires flash moléculaires

    Une équipe européenne de recherche, associant des chercheurs de l'Université de Glasgow et de l'Université Rovira i Virgili à Tarragone, a montré que certains oxydes métalliques qui peuvent retenir ...

  • Des mémoires flash moléculaires inspirées de l'ADN

    Des mémoires flash moléculaires inspirées de l'ADN

    En combinant les quatre bases azotés A, T, C, G sur des milliards de paires, l’ADN, molécule porteuse du code génétique des êtres vivants, est capable de stocker, nous l'avons vu dans un éditorial ...

  • Un nouveau pas vers l'ordinateur quantique

    Un nouveau pas vers l'ordinateur quantique

    Deux équipes de recherche du même laboratoire au sein de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (UNSW) en Australie ont chacune découvert une méthode pour résoudre l'un des principaux obstacles à la ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top