RTFlash

Vivant

Un laboratoire sur puce capable de détecter rapidement des agents pathogènes

Des chercheurs de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign ont présenté un remarquable "laboratoire sur puce" capable, grâce à la microfluidique, de détecter rapidement plusieurs agents pathogènes. Cette nouvelle plate-forme de diagnostic des maladies infectieuses est utilisable quel que soit l’environnement de soins, il suffit d’un smartphone associé à ce kit de test au format d'une carte de crédit.

Les maladies infectieuses demeurent les principaux facteurs de décès et d'incapacités dans le monde et la récente épidémie d'infection à Zika a révélé l'immense besoin de tests simples, sensibles et faciles à lire. Les résultats des tests démontrent que ce système intégré est capable de détecter et quantifier la présence de virus Zika, de la dengue et du chikungunya dans une gouttelette de sang.

Ce système portable et intelligent, à faible coût, constitue une solution prometteuse pour relever les défis posés par le diagnostic des maladies infectieuses, en particulier dans les environnements à ressources limitées ou dans les situations où le résultat est nécessaire immédiatement.

L'intégration de l'outil de diagnostic à la technologie mobile permet de dispenser des soins personnalisés aux patients et facilite la gestion de l'information pour les organisations ou les professionnels de santé. Enfin, l’agrégation de ces données peut également contribuer à la surveillance épidémiologique.

La technologie est destinée à permettre aux cliniciens de diagnostiquer rapidement les maladies, à la fois au cabinet, en centre ou en établissement de santé ou sur le terrain, de manière à pouvoir prendre des décisions plus précoces et plus éclairées sur la prise en charge des patients. L’outil s’avère donc prometteur non seulement pour le traitement des patients mais également pour un meilleur contrôle des épidémies.  

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

ACS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top